logo_patisserie_regis_saint_francois

Quelques mots sur Régis Saint-François...

Régis durant ses études

Dans cette entreprise familiale fondée en 1896, Régis Saint-François représente la 5ème génération de boulanger-pâtissier.

Ayant baigné très tôt dans l’amour de « la main à la pâte », il signe dès 8 ans ses premières œuvres chocolatées pour la fête de fin d’année de son école, devant les yeux émerveillés de ses parents et de sa maitresse Mlle Broutifion, glanant au passage l’admiration de tous ses camarades.

Sa première "grosse commande" arrive alors qu'il termine son CAP en ingéniérie culinaire option dessert: un banquet de 832 personnes pour la mairie de Glabouni en Clapiotes (80). Il réalisera à lui seul 3420 petits fours en à peine 200 heures, effort titanesque qui lui vaudra un double tennis elbow. Il reprendra les fourneaux deux semaines plus tard, avec d'autant plus de vigueur et de motivation pour satisfaire ses clients.

De fil en aiguille, il perfectionne sa technique, son doigté sous la supervision de son père Anatole et de son grand-père Ursule, pour réaliser une pièce maitraisse de sa jeune carrière prometteuse :  une tour composée de 803 choux (sans renforts intérieurs) et mesurant 1.80 m de haut.

Régis et sa plus grande création

Animé d’une passion et d’un professionnalisme qui caractérisent toutes ses créations, il a récemment défendu ses oeuvres de sucre et de chocolat dans des concours aussi prestigieux que celui de Lyon, connu sur le plan international pour sélectionner les meilleurs réalisations gastronomiques de France. Installé à proximité du centre ville de Lille mais crée à Linselles, ville du Nord de la France , il compose désormais pour vous tout type de dessert, de pièces montées, décors en sucre et en chocolat qui enchanteront les palais les plus délicats . Crème citron,crème brûlée pistache sur sablé breton, macarons (dans toute la gamme des coloris et parfums imaginables), croquembouches, petits choux fourrés à la crème mousseline ... Que de noms évocateurs pour toutes ces saveurs qui doivent leur extraordinaire au talent d’un seul homme, de son épouse et de son équipe.

Désormais, Régis Saint-François– passionné par son métier de patissier – est également intervenant de formation dans une grande école parisienne et rédacteur en chef d’une rubrique «trucs de pro» spécialisée dans la réalisation de desserts maison, visible sur un site internet féminin, très dynamique et actuellement en vogue.

Non pleinement satisfait de sa carrière déjà bien fournie, Régis compte désormais s'attaquer à une oeuvre commandée par un émminent émir Qatari: une pièce de 620 Kg qui, sans nul doute, figurera dans le livre Guiness des Records 2014.